Croq Jardin…

IMG_7615

J’aime ces lieux singuliers, méconnus du grand nombre, qui grandissent à l’ombre de chênes majestueux et (se) nourrissent d’humanité.

J’ai pourtant bien connu ce village, pour y avoir travaillé 8 ans, sans jamais avoir eu connaissance de cet endroit. Chaque jour je passais devant la pancarte, certes discrète, sans même la voir. Et là encore j’ai bien failli l’ignorer à nouveau… Y-a-t-il une volonté de maintenir cet endroit dérobé aux regards de tous les jours ? Car pour y parvenir il faut un peu le chercher, ne compter pas sur votre gps pour vous y accompagner, seule la curiosité et la volonté seront vos alliées.

Tout a commencé par une histoire de compostage, dont j’avais le projet d’installation au sein de la résidence dans laquelle je vis. Deux ans d’intenses négociations (qui aurait cru que cela mobiliserait autant de discours pour quelque chose qu’avant nous nos ancêtres ont toujours fait) ont finit par donner vie et corps à ce projet. Chaque année nous compostons ainsi 6 à 7 tonnes de déchets. Déchets qui se muent en amendement et que nous réutilisons pour les espaces verts. Le cycle était bouclé ! Mais les petites graines semées font parfois naitre d’autres initiatives, boite à partage de livres et l’envie incontournable d’un potager. Un potager pour recycler notre compost, mais surtout un potager pour y cultiver du lien, des idées et si le soleil s’y mèle quelques légumes et plantes médicinales.

Tout cela n’aurait été possible sans l’appui d’une instance extérieure*, qui nous a munit gratuitement de bac de compostage, nous a formé, et continue de nous soutenir ponctuellement.

Depuis peu c’est Jean qui nous assiste. Il est à l’origine d’une structure qui se nomme Croq’Jardin à La Roque d’Anthéron. Et c’est précisément de ce lieu dont j’ai voulu retranscrire quelques lignes et images.

Il nous y a convié pour une formation sur la thématique des jardins écologiques. D’emblée tout se prête au dépaysement, une tonnelle nous mène au coeur d’un lieu pluriel ou coexistent jardins partagés, potagers pédagogiques, projets thérapeutiques (hortithérapie) et de réinsertion, maraicher biologique, serre bio-climatique…On y expérimente des structures de potagers urbains (dont certains ont pris vie dans des milieux pénitenciers) on y vend et troque des plants et graines fécondes, on y transmet, on y bâtit, on y mange aussi…

Bref un lieu de partage et de transmission, un lieu qui fait lien et qui fait du bien,  et où les jardiniers sont tous un peu des magiciens…

IMG_7581

IMG_7624

IMG_7602

IMG_7611

IMG_7605

Dimanche 6 mai 2018, ne manquez pas leur fête annuelle, dont voici le programme…

unnamed-2

TROC de graines et plants

De 9h à 14H

Restauration à 12h30

« L’assiette du jardinier » assiette complète végétarienne + dessert

boissons bio et locales

Toute la journée

Vente de plants potagers et fleurs d’été bio “Croq’Jardin”

 Détendons nous !

au café prétexte de l’association Comm’une idée

 Dégustons !

Les crêpes de Denise, Les cornes de Gazelle de Lila

les tisanes de Julia

Tricotons !

des légumes en famille

avec Sophie

 Tressons !

le végétal avec Gabriel

 Découvrons !

le bleu Indigo de Provence

avec le champ des Couleurs

 Créons !

au potager avec Laurence

et Luciole “créations nature”

 Jardinons écolo !

avec Jean à 14H30

 Jardinons en prenant soin de notre corps

avec les conseils de Claudia

Compostons !

et découvrons les p’tites bêtes du compost

avec Le Colibricole

 Visitons !

l’espace test agricole avec Adrien

 

Infos :

Coordonnées : Croq’Jardin – quartier les Bouygons – 13640 LA ROQUE d’ANTHERON

contact téléphonique : Jean André – 06 372 00 585

croqjardin@orange.fr

 

(*) Département prévention et gestion des déchets, Métropole Aix-Marseille (ou anciennement Communauté du Pays d’Aix)

Continue Reading

« tous les jours au petit déjeuner » :)

Eat 2 Gilles Lartigot

Je pensais savoir beaucoup de choses sur l’alimentation et les rouages des systèmes industriels, pharmaceutiques et sociaux dans lesquels nous sommes enchevêtrés ! mais j’apprends encore et chaque fois je tombe d’un peu plus haut. La chute est certes moins abrupte et propice à rebondir, initier des actions aussi petites soient-elles, semer des messages, qu’ils soient ou non accueillis (ils finiront bien par germer en leur saison…)

Il y a un an je lisais le premier livre de Gilles Lartigot et j’eu la chance de pouvoir le rencontrer ainsi que sa compagne Valérie Baccon. Je n’ai pas été déçu, car l’homme est à l’image de ses mots, authentique et engagé (et derrière chaque grand homme se cache une « grande femme »…)

Puis j’ai lu son second livre, paru en décembre 2017. Pour l’anédocte, il m’a fallu m’y reprendre à 3 reprises, car chaque fois que je commençais à le lire, je faisais la rencontre d’une personne qui m’interpellait sur cette lecture et finissait par repartir avec mon exemplaire (je n’allais pas manquer une occasion aussi opportune de faire un peu de « propagande » bienveillante !) Bref, après ces quelques intermèdes, je suis enfin parvenue à achever ce deuxième opus.

Que dire…c’est un livre percutant et pertinent, écrit avec beaucoup de fluidité et de bon sens. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu le premier tome pour aborder le second, mais les deux livres constituent déjà une sérieuse base pour se frayer un chemin dans celle que Gilles nomme : « la jungle alimentaire ». Un livre en forme de réflexions et d’interviews, sans dogmatisme, ni jugement. Les éclairages apportés sont nombreux et ne laissent pas indemnes ! Au sortir de ce livre on est certes un peu secoué mais plus que jamais décidé à se réapproprier notre indépendance (de pensée, de décision, d’alimentation…), à approfondir les thématiques soulevées et relever ses manches…

Vous l’aurez compris, si vous ne l’avez pas déjà dévoré, je vous recommande vivement et chaleureusement ce nouveau livre !

Continue Reading

Mini galettes des rois vegan, à offrir ou juste pour soi :)

P1310495

C’est un de mes moments préférés de l’année, je prends milles résolutions que je ne tiendrais pas, pour ne pas (trop) changer ! L’hiver m’est moins étranger et bientôt je m’apprête à souffler une nouvelle bougie dont la galette des rois oeuvre immanquablement comme gâteau 🙂 

En galette, plus coutumière du Nord de la France (j’assume totalement mes origines nancéenne !) ou en brioche, toutes les déclinaisons sont propices à réitérer le moment encore et encore jusqu’à l’issue du mois de janvier 🙂

Pour cette première version de l’année j’ai choisi une note fruitée (je ne sais pas pourquoi la culpabilité est plus volatile lorsqu’il y a des fruits) et une présentation en mini galette pour les offrir à des amis.

L’idéal étant de préparer votre pâte feuilletée vous-même (je publierai une recette très prochainement) mais pour une recette rapide vous pouvez utiliser deux rouleaux de pâte feuilletée végétale (on en trouve désormais assez facilement, notamment chez monoprix)

Ingrédients pour 4 à 6 galettes (selon la taille de votre moule ou emporte pièce)

  • 450g de pâte feuilletée végétale (ou deux rouleaux de pâtes feuilletée végétale)

Crème pâtissière : 

  • 250ml de lait végétal (j’ai utilisé du lait d’amande)
  • 10g de margarine végétale non hydrogénée
  • 1 c à s de compote de pomme
  • 2 c à s de fécule de mais (ou arrow-root)
  • 1 gousse de vanille (ou quelques gouttes d’extrait de vanille)

Créme amande : 

  • 100g de poudre d’amande
  • 100g de sucre roux
  • 100g de margarine non hydrogénée
  • 20g de graines de lins broyées + 60g d’eau
  • 1 c à s de rhum
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille

Pour la dorure : 

  • 2 c à s de lait végétal
  • 1 c à c de sirop d’agave

et 1 poire détaillée en brunoise et quelques framboises congelées réduites en petits morceaux.

Matériel : 1 moule à tarte individuel ou 1 emporte pièce, une poche à douille

 

Commencer par préparer la crème pâtissière : 

Dans une casserole, à feu doux, faire tiédir le lait d’amande puis retirer du feux et laisser infuser la gousse de vanille quelques minutes. Fendre la gousse, en retirer les graines avec la lame d’un couteau pour les mélanger au lait d’amande avec un fouet (vous pouvez conserver les gousses vides pour aromatiser du sucre dans un bocal)

Remettre le lait à chauffer et ajouter la margarine, la compote de pomme et la fécule, toujours en remuant au fouet pour ne pas que des grumeaux se forment. Lorsque la crème commence à épaissir laisser encore 1 à 2 mins en remuant, puis refroidir la crème dans un autre récipient, filmer et placer au réfrigérateur.

Préparer la crème d’amande : 

Au pétrin avec la feuille, ou dans un bol avec un fouet, mélanger tous les ingrédients jusqu’à obtenir une consistance homogène. 

Préchauffer votre four à 180°

Etaler votre pâte feuilletée et découper 8 cercles à l’aide d’un moule à tarte individuel, ou d’un emporte pièce.

P1310475

Etirer légèrement au rouleau à pâtisserie 4 des cercles de pâtes qui serviront à recouvrir les galettes.

Mélanger la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amande et garnir une poche à douille (à défaut de poche étaler la préparation avec une cuillère)

P1310472

Répartir la frangipane en forme d’escargot sur les 4 fonds de tarte en gardant un joli centimètre sur les bords. 

N’oubliez pas les fèves…

P1310487

P1310481

Couvrir de morceaux de poire et de framboise.

P1310495

A l’aide d’un pinceau utiliser la dorure pour humidifier les bords et coller les dessus de pâte (appuyer avec le doigt pour bien souder les deux pâtes) 

Dorer les galettes au pinceau, dessiner au couteau quelques virgules sur le dessus et percer une petite cheminée au sommet.

S’il reste de la pâte façonner des feuilles pour la décoration.

P1310505

Cuisson 20 à 25 mins selon votre four.

P1310527

Continue Reading

Gâteau marbré vegan, papy brossard peut bien aller se rhabiller :)

gateaumarbre

Cette recette, un tantinet régressive, peut servir de base à d’autres gâteaux (citron, gâteaux aux pommes …)

Vous pouvez substituer la farine de maïs à celle de blé pour une version sans gluten.

 

Ingrédients :

  • 250g de yaourt végétal
  • 180g de sucre
  • 150g de farine de blé
  • 100g de farine de riz

(ou 250g de farine de blé, ou 125g de farine de maïs et 125g de farine de riz)

  • 80g d’huile végétale (j’ai utilisé de l’huile d’olive)
  • 2 c à s de compote de pomme
  • 1 sachet de levure sans phosphate
  • 20g de poudre de cacao
  • Quelques gouttes d’extraits de vanille
  • 1 pincée de sel

Préparation :

Préchauffer votre four à 180°. Mélanger dans un cul de poule le yaourt et le sucre, puis ajouter l’huile, la compote de pomme, la farine, le sel et la levure.

Séparer la préparation en deux moitiés, dans l’une ajouter la poudre de cacao et dans la deuxième moitié l’extrait de vanille.

Graisser un moule et déposer une cuillère à soupe de chaque préparation l’une sur l’autre.

Cuisson  : 45 mins (selon votre four)

gâteau marbré 2

Présentation : chocolat fondu, pralin et fleurs de mauve

Moule Heritage Nordic Ware

 

 

Continue Reading

Tarte au chocolat totalement indécente et vegan

tarte au chocolat

L’hiver s’insinue sur la pointe des pieds, la nuit rapetisse les jours, mes envies s’engourdissent … le froid n’a pas toujours un effet très créatif sur moi !

Pour conjurer ce sort sibérien je ne connais qu’un seul antidote : le chocolat ! Mais un simple carré ne saurait suffire à déboutonner ce spleen, les grands maux réclament de vrais remèdes …

Cette tarte au chocolat est d’un tel réconfort qu’elle saura réchauffer les pensées les plus ankylosées ! et sa saveur ne souffre pas de l’absence de beurre, lait ou d’oeuf, bien au contraire 🙂

Ingrédients :

  • Une pate sucrée :
    • 200g de farine T55
    • 50g de poudre d’amande
    • 100g de sucre glace
    • 100g de margarine végétale
    • 1 oeuf de lin (1 c à s de gaines de lin broyées et 2 c à s d’eau tiède)
  • Ganache au chocolat
    •  450g de chocolat noir
    • 135 ml de lait végétale ( j’utilise celui d’amande sans sucre ajouté )
    • 135 ml de crème végétale
    • 37 g de sucre liquide ( miel ou sirop d’agave)

Préparation :

Avec un robot, ou à la main, préparer votre pâte sucrée : sabler le mélange farine, poudre d’amande, sucre glace et margarine, puis ajouter l’oeuf de lin.

Fraser la pâte sans la pétrir puis façonner une boule et réserver au réfrigérateur 1/2 h.

Préchauffer votre four à 180°, foncer votre pâte dans un moule ou un cercle à pâtisserie ( j’utile un cercle de 22 cm de diamètre), piquer le fond de la tarte et cuire entre 20 à 25 mins selon la puissance de votre four ( les bords de la pâte doivent se décoller du moule et la pâte se colorer légèrement )

Une fois le fond de tarte cuit, le laisser refroidir puis le démouler délicatement.

P1310065

Dans une casserole, faite chauffer à feu doux le lait végétal avec la crème et le sucre liquide.

P1310067

Réduire le chocolat en morceaux et le recouvrir du mélange chaud ( lait végétal + crème + sucre )

P1310068

Remuer jusqu’à ce que le chocolat ait totalement fondu, s’il ne se résout pas à s’incorporer complètement, faite chauffer le mélange au bain marie.

Puis verser la ganache au centre du fond de tarte, et laisser reposer au réfrigérateur une heure minimum pour que la ganache se raffermisse.

C’est déjà fini et un succès assuré !

Si vous essayer cette recette n’hésitez pas à m’envoyer une photo #julesetgreen

P1310074

Continue Reading

Panacotta végétale, amande et basilic

panacotta vegan

Je ne saurais finir un repas sans une note sucrée !
J’aime particulièrement préparer cette panacotta aux saveurs végétales et estivales. La purée d’amande lui apporte une texture très onctueuse et le basilic un parfum subtil.
Un dessert tout en fraicheur et sans culpabilité !

Ingrédients : 

  • 450ml de lait d’amande sans sucre ajouté
  • 2 cuillères à soupe de purée d’amande
  • 1 cuillère à café d’agar agar
  • 1 petite branche de basilic
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 5 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • Quelques figues et mûres sauvages pour la présentation et 1 cuillère à soupe de miel liquide

Préparation :

Dans une casserole, à feu doux, faire infuser le basilic dans le lait d’amande durant quelques minutes. Retirer la branche de basilic et ajouter la cuillère d’agar agar. Mélanger au fouet, et porter le lait d’amande à ébullition quelques secondes.

panacotta2vr

Hors du feu incorporer la purée d’amande, l’huile de coco et le sirop d’agave.

Mixer la préparation dans un blender ou à l’aide d’un mixeur à pied.

Verser dans des petits bols, ou selon la forme souhaitée dans des emportes pièces au sein d’une assiette creuse.

panacotta4 vr

panacotta3vr

Réserver au réfrigérateur 1h.

P1290258

Garnir de fruits frais et napper de miel ou de sirop d’érable.

panacotta6 vr

Continue Reading

Tarte au citron vegan, la recette infaillible et ultra gourmande !

P1300053

Après avoir goûté cette tarte au citron (et ne pas avoir résisté à la dénuder jusqu’à sa plus simple miette) vous ne pourrez que faire l’indéniable constat que la cuisine végétale n’a plus rien à envier à la cuisine traditionnelle.

Je tiens néanmoins à rassurer (et féliciter) les courageux omnivores qui se sont aventurés sur ce blog, vous essayer à quelques recettes véganes ne risque pas de vous compromettre ou pire (mieux) encore de vous changer en un fervent militant. Le véganisme n’est pas une maladie contagieuse (si seulement !), en revanche, je préfère vous avertir, immanquablement vous risquez d’y prendre goût !

Pouvoir s’alimenter sainement et « délicieusement  » tout en respectant ses convictions éthiques est une grande source de satisfaction personnelle. Mais c’est aussi et surtout une manière de contribuer à un projet plus vaste que soi-même. Agir concrétement pour les animaux et une justice sociale, pour l’environnement, simplement en changeant le contenu de nos assiettes, est à la portée de tous.

En tant de consommateur nous avons un grand pouvoir, et une plus grande responsabilité encore…

 

Ingrédients :

P1300120

Fond de tarte : 

  • 150g de flocons d’avoine
  • 150g d’amande en poudre
  • 30g de sucre brun
  • 50g de margarine végétale
  • une pincée de sel

( vous pouvez également réaliser une pâte sablée )

Lemon curd : 

  • 200g de jus de citron et le zeste de 2 citrons
  • 4 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 85g de sirop d’agave
  • 4 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 430g de lait d’amande (ou lait de coco)
  • quelques zeste et tranches de citron pour la décoration

 

Préchauffer votre four à 180°C.

Préparer votre base : Mixer les flocons d’avoine, puis ajouter les ingrédients restants au mixeur. Quelques impulsions suffisent à obtenir un mélange sableux. Si la préparation est trop friable, ajouter un peu de margarine.

Tasser le mélange dans un moule à tarte préalablement graissé (un moule avec un fond amovible est idéal)

Cuire 15 mins, puis laisser refroidir le fond de tarte.

P1300012

Préparer le lemon curd dans l’ordre suivant : dans une casserole, hors du feu, mélanger au fouet le jus de citron, le zeste et la fécule. Le mélange doit être lisse. Puis, à feu doux, incorporer à la préparation le sirop d’agave, l’huile de coco et le lait végétal. Le mélange va épaissir, continuer à remuer quelques minutes.

Si la crème comporte quelques grumeaux, vous pouvez la passer au mixer pour retrouver une consistance homogène.

Laisser refroidir la crème 1/2 heure. Puis la verser sur le fond de tarte, et placer le tout au réfrigérateur au minimum 2h.

Garnisser la tarte de quelques rondelles et de zeste de citron avant de servir.

P1300038

 

 

 

Continue Reading

Chez Hélène, Lourmarin, une adresse que l’on voudrait garder rien que pour soi…

Lourmarin, salon de thé

J’ai découvert Lourmarin peu de temps après mon arrivée un tantinet juvénile à Aix en Provence. Un village vêtu de vieilles pierres, recouvert de pavés au sol et coiffé d’un château renaissance parfaitement restauré. Un village de conte, niché dans un écrin de nature, dont le charme attire chaque été des milliers de touristes. Pour ma part, je lui préfère les saison douces, l’automne et le printemps, où les ruelles peu à peu se désemplissent et retrouvent une respiration plus lente.

Chacune de mes escapades à Lourmarin sert immanquablement de prétexte pour me rendre chez Hélène et y déjeuner ou succomber au plaisir régressif d’un goûter… La cuisine y est à son image, délicate et généreuse. Ce n’est pas une adresse spécifiquement végétarienne, mais il y a toujours une assiette à la carte ou la possibilité d’adapter un plat. Tout est fait maison, avec un sens du plaisir évident que même la discrétion d’Hélène ne pourrait dissimuler.

Ne pas finir le repas sur une note sucrée relève du sacrilège, car les tartes et les gâteaux qu’elle prépare sont de véritables odes à la gourmandise…

J’aime particulièrement l’atmosphère de ce lieu, décoré avec soins et finesse. Le temps peut bien s’arrêter, il fait bon s’attarder et succomber à une deuxième part de tarte…

Outre le plaisir des papilles, vous y trouverez une belle sélection de thés, de tissus et d’objets choisis avec goût.

P1290837

La carte du jour

P1290823

salon de thé, lunch, Lourmarin

P1290862

La tarte aux quetsches ( madeleine de proust de mon enfance )

P1290856

P1290840

Les glaces emki !

P1290843

P1290846
P1290863

 

Hélène Lunch & Cake

Boulevard du Huit Mai 1945

Lourmarin

06 79 42 32 18
 ***
*****
Pour découvrir d’autres adresses dans le Sud Lubéron :
Continue Reading

Arancinis à la Provençale

P1290646

Je ne manque jamais une occasion d’improviser un déjeuner sur l’herbe (quelle que soit la saison) et mon imagination (traduction mon ventre) frétille à la pensée des innombrables mets qui composeront ce petit festin champêtre. Pour être honnête, chaque repas est toujours une forme de réjouissance, je ne conçois pas de m’alimenter uniquement pour satisfaire mes besoins nutritionnels. De sa rêverie, à son élaboration, puis sa concrétisation, la nourriture revêt une fonction plaisir et sociale indispensable à mes yeux. J’aime les choses simples, des recettes que l’on puisse accommoder selon ses envies et selon les ingrédients qui sont à portée de main.

Chaque semaine je prépare une grande portion de riz qui constitue la base de plusieurs repas. Riz aux quinoa, sushis vegan, galettes de légumes, et immanquablement des arancinis ! Cette recette, comme sa tonalité le signe, est d’inspiration italienne. Et tout ce qui vient d’Italie a pour moi la saveur du soleil et des bonnes choses 🙂

Pour raccourcir le temps de préparation de cette recette, vous pouvez très bien utiliser une sauce tomate toute prête, mais n’oublier pas d’ajouter des herbes fraiches pour relever le goût.

Ingrédients :

  • 150g de riz (poids à sec)
  • 2 tomates
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 branches de basilic
  • 1 petit morceau de gingembre de la taille d’une phalange
  • Une petite poignée de câpres
  • Un filet d’huile d’olive
  • 150g de levure maltée

Rincez le riz, puis le faire cuire dans un grand volume d’eau salée, selon le temps indiqué.

Préparer la sauce tomate : détailler en petits morceaux les tomates, carotte, céleri, gingembre, câpres, oignon et ail. Dans une poêle chaude, faite revenir l’oignon et l’ail, puis ajouter la carotte, le céleri et le gingembre. Mouiller avec un petit volume d’eau. Après quelques minutes additionner les tomates et la moitié du basilic finement ciselé. Laisser mijoter à feu doux et à couvert une dizaine de minutes, puis laisser tiédir hors du feu le mélange obtenu.

P1290634

Mélanger la sauce tomate avec le riz

P1290636

Façonner des boules avec une cuillère à glace ou une cuillère à soupe.

Si la préparation est trop collante rincer la cuillère dans un verre d’eau, entre chaque boule

P1290639

Rouler les arancinis dans la levure maltée et disposer les dans un plat recouvert de papier cuisson

P1280689

Temps de cuisson : 30 mins, température 180°

Servir à l’issue de la cuisson avec le reste de basilic ciselé.

Ils peuvent aussi être consommés froids, et se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur.

aroncini

Continue Reading

Ma recette « coquette » de la ratatouille en robe de courgette

ratatouille coquette
  Lorsque la marque Bastide, créateur de senteurs raffinées et de produits naturels en Provence ( non testés sur les animaux ) m’a sollicité pour élaborer une recette pour eux, je dois dire que j’ai été très touchée, et je n’ai pas manqué de leur faire un petit clin d’oeil en revisitant un classique de la cuisine Provençale.
   La ratatouille, hormis son nom quelque peu risible, est « une » incontournable en cette saison. Ces variations sont multiples et elle est aussi très simple à réaliser. Je trouve la plupart des légumes dans mon potager, je les émince très finement, ce qui réduit le temps de cuisson et apporte une texture plus fondante.
  Ma petite note personnelle, un morceau de gingembre et quelques feuilles de basilic ciselées et ajoutées après la cuisson.
P1290277

Ingrédients :

– 2 courgettes de taille moyenne

– 4 tomates

– 1 poivron

– 1 aubergine

– 1 gousse d’ail

– 1 oignon rouge

– 1 branche de basilic

– Sel et poivre

– 1 petit morceau de gingembrePour la présentation :

– 1 courgette jaune

– 1 courgette verte

– Quelques figues

 Une portion de riz cuit

Préparer la ratatouille :

Emincés très finement tous les légumes. Vous pouvez également utiliser un blender pour l’oignon, l’ail, les courgettes, le poivron et l’aubergine, en prenant soin de les mixer séparément.

P1290179

Dans un grand fait tout, cuire dans l’ordre suivant et à 5 mins d’intervalle entre chaque ingrédients : l’oignon et l’ail finement émincés, puis ajouter le poivron, l’aubergine, les courgettes et les tomates. Après 25 mins de cuisson, laisser tiédir la ratatouille hors du feu.

ratatouille2

Parallèlement découper de fines tranches de courgette jaune et verte avec une mandoline et dans le sens de la longueur. Les blanchir dans un grand volume d’eau bouillante durant 3 minutes. Puis les égoutter et les laisser refroidir dans un bol d’eau glacée.

ratatouille4
ratatouille5

ratatouille6

Assemblage : 

ratatouille3
Dans un petit bol, déposer une lamelle après l’autre, en alternant une courgette verte et une courgette jaune. Recouvrir la totalité des parois du bol en laissant dépasser les lamelles hors du bol. 

ratatouille7

Garnisser le bol de ratatouille (égoutter-là si elle est trop humide), et ajouter une fine couche de riz en dernier. Puis refermez les lamelles les unes sur les autres.
ratatouille8

ratatouille9
Renverser le bol sur une assiette et démouler délicatement.
ratatouille13

ratatouille11JPG

Continue Reading
1 2 3 6